Hinhin

Deuxième cours de préparation à l’accouchement, ce matin. Au menu : « gérer la douleur » et « quand l’accouchement se passe mal » (réjouissant, vous imaginez bien).

Comme toujours, les conseils sont très sages et très intéressants, et très très très démédicalisé. La péridurale est tout à fait possible, par exemple, mais largement moins employée qu’en France ; on préfère ici des solutions plus ‘douces’ (mais sans doute moins efficaces j’en conviens), type petites électrodes, gaz apaisant, piscine d’eau chaude, aromathérapie et relaxation (oui, là, je dubite aussi, hein, mais bon), et morphine.

J’ai quand même posé pas mal de questions concernant ce côté démédicalisé, à tel point que la sage-femme m’a demandé d’où je venais (mon accent trahit que je ne suis pas britannique, mais pas d’où je viens, en général) ; en apprenant que je suis française, elle a gentiment ri et a dit (pas méprisante, mais doucement amusée quand même) : « Ah oui, en France, on suit les grossesses et on fait accoucher comme on faisait ici. Il y a vingt ans ».

Soit je suis dans les mains de charlatans complets, soit c’est trop avant-garde et je vais donner naissance complètement relax, shootée aux vapeurs d’encens et assommée à la morphine !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :