Un dimanche d’août

L’automne revient. Il fait gris, il fait du vent à Penicuik.

La bruyère est encore bien là, mais pour combien de temps ?


Même les moutons ont l’air un peu bancal, ces jours-ci.

Attendons les premières feuilles mortes.

Publicités

3 réponses à “Un dimanche d’août

  1. Agnès 30 août 11 à 9:51

    oh ces photos me rappellent une longue randonnée pluvieuse dans les Pentlands. Ah les chouettes souvenirs de stage! J’avais d’ailleurs remarqué que les moutons écossais aimaient se gratter la couenne.

  2. Siboneyy 1 septembre 11 à 3:18

    L’observation du mouton écossais est une source de joie infinie. Sans blague.
    Tu as bien pris ton poste ? Tout se passe bien ?

  3. Agnès Simon 3 septembre 11 à 4:05

    et voui, Je suis en haut d’une des quatre tours, on pense à toi avec Romain et je mange régulièrement avec Sophie. On a pas de rock canadien à Paris, mais c’est quand même le pieds. A bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :