Livre blogging : France-Ecosse

16h51 : je suis confortablement installée dans mon canapé, ordinateur sur les genoux, feu allumé, bière sur le rebord de la fenêtre à mes côtés. Les équipes sont présentées sous mes yeux : pas à dire, les français sont très mignons cette année, et les écossais font peur, comme prêts à bouffer de la cuisse de grenouille. Je parie donc mes billes sur les écossais.

16h54 : gros plan sur la tête d’un écossais. Son oreille est en lambeaux. Je double la mise.

16h56 : le chat vient s’asseoir à mes côtés. Brave bête. On va l’initier, pas comme ce traître de mari qui méprise le « egg-chasing game » et préfère bricoler. Pfff.

17h00 : kickoooooff !

17h03 : ah, zut. La France marque déjà un essai ??? Bon. Il est encore temps de changer mon fusil d’épaule ?

17h11 : le chat se barre, manifestement peu intéressée. Peuh.

17h19 : moi aussi, je veux un protège-dents rouge.

17h22 : aaaah, voilà qui est mieux messieurs les écossais !

17h30 : poh mon Dieu l’arbitre les appelle ‘gentlemen’, c’est trop chou !

17h31 : gros plan sur la mêlée et la pelouse… oué, ils labourent bien le sol, les gentlemen, quand même.

17h41 : l’Homme a fini de lifter la chambre à l’étage, descend, fait semblant de s’intéresser, et va me chercher des bretzels.
Awww.

17h43 : je fais remarque au Mari à quel point Trinh-Duc est choupinou. « Pour l’instant » réplique t-il.

17h45 : mi-temps. A moi les bretzels.

17h59 : en bleu aussi c’est pas mal, le protège-dents.

18h07 : ah, zut, je me suis perdue sur Internet, à chercher des chaussures. Où en sont-ils ?

18h14 : OH MY GOD. Un essai magnifique, avec une passe venue de nulle part ! Ca, c’est chouette.

18h15 : Chabal entre sur le terrain après avoir refait ses couettes et avalé un seau de sang de porc.

18h23 : pfff, on ne mène plus que de dix points, ça pue. Comme le chat, d’ailleurs, qui a l’air de beaucoup aimer sa litière…

18h27 : aaaaah, voilà qui est mieux, 31-14 après un enchaînement parfait et magnifique. Merveilleux jeu !

18h28 : gros plan sur deux joueurs remplaçants qui pédalent sur des vélos d’appartement pour se tenir prêts. « Il alimentent les télés géantes » ricane le Mari.

18h30 : gros plan sur le coach écossais, plutôt furax. Il va sûrement mâchonner quelques oreilles pendant la troisième mi-temps, pour punir les joueurs.

18h36 : l’Ecosse remonte à 31-21. Fair enough, c’est un beau jeu.

18h38 : Pénalty ??? Pourquoi faire ??? Sérieux, on a déjà gagné, allons plutôt à l’essai !!

18h41 : GAGNÉÉÉÉÉ ! Un beau match, j’aime !

Publicités

2 réponses à “Livre blogging : France-Ecosse

  1. Cécilouette 5 février 11 à 7:34

    O Flower of Scotland… 🙂

  2. Cécilouette 5 février 11 à 7:36

    Le rugby : un sport de voyous pratiqués par des gentlemen, ceci explique peut-être cela… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :