Calton Hill, l’autre colline d’Edimbourg

Je ne sais pas si je vous ai déjà dit qu’Edimbourg est construite sur des collines, un peu comme Rome, d’ailleurs certains essaient à tout prix de compter sept collines dans la ville, histoire de se la jouer capitale de la culture, mais bon… Enfin bref. Quand vous viendrez me rendre visite à Edimbourg, vous comprendrez, quand vous cracherez vos poumons en haut d’une volée d’escaliers particulièrement raide, et peu importe qu’il y ait sept collines ou trente-six, elles sont bien assez nombreuses comme cela croyez-moi.

Parmi les collines fameuses, on a bien entendu Castle Rock, qui comme son nom l’indique abrite le chateau d’Edimbourg, et Arthur’s Seat, un peu plus haute et un peu plus raide… Entre les deux, on trouve Calton Hill, que je n’avais jamais pris la peine d’explorer en trois ans de vas et viens dans ce pays. Vu de loin, elle ressemble une gentille petite collinette avec plein de monuments dessus. Vue de loin, elle ressemble à cela (la photo n’est pas de moi mais de M. Wikipédia, que je remercie vivement) :

caltonhill

Son avantage principal est d’être facilement accessible, sans effort, ce qui nous change un peu. On y accède par l’est de Princes Street, et en moins de cinq minutes l’on est sur une petite butte verdoyante, pleine de vieilles pierres plus ou moins bien conservées, et l’on peut jouir d’une vue panoramique sur la ville en faisant le tour de notre jolie colline. Le bruit ne disparaît pas complètement : un vague brouhaha, une rumeur d’automobiles et de travaux se mêle de façon persistante au chant des oiseaux et au bruissement des feuilles. On n’est pas à la campagne, la ville est toujours là, mais comme en sourdine, en arrière plan.

P1020067

Vers le nord est, on a une vue imprenable sur Holyrood, le palais royal, et sur la mer dans le prolongement.

P1020061

Vers le sud ouest, ce sont les plus beaux monuments de la ville qui se dévoilent sous un angle inhabituel.

P1020074

Mais Calton Hill a aussi ses côtés amusants. Ainsi le Scottish National Monument, que voici :

P1020052
A l’origine, cette curiosité devait être un genre de Parthénon à la britannique, à la mémoire des soldats écossais tués durant les guerres contre l’horrible Napoléon. Les travaux eurent bien lieu entre 1826 et 1829, et puis faute de sous, on laissa tomber le projet, qui en resta à cet embryon. On peut rire de ces malheureuses colonnes abandonnées à leur sort sur une colline battue par des vents souvent peu cléments, mais peu importe, les écossais sont fiers de leur monument, enfin, de leur début de monument.

La visite est donc bien agréable, et a l’énorme avantage de donner une vue imprenable sur la ville, la mer ET Arthur’s seat, certes plus haut et plus impressionnant, mais que l’on ne peut pas voir lorsque se trouve à son sommet ! Au loin, les Pentlands détachent aussi leur silhouette sur le ciel bleu (enfin, bleu ce jour là…). Un joli moment, donc.

Publicités

2 réponses à “Calton Hill, l’autre colline d’Edimbourg

  1. pseudojune 11 août 09 à 9:20

    attends-toi à ce que je t’envoie c-a en vacances quand on rentrera en europe. Faudra bien que je l’occupe, le pôv’ petit. Mais il est un peu fainéant avec les collines alors tu fais bien d’écrire des posts avec de belles photos tout de suite, ça lui évitera de les monter. Merci :)))

  2. pseudojune 12 août 09 à 2:04

    N’empêche je suis passée une fois à Edimbourg, le temps d’un soirée, une nuit et un matin (merci British Airways et Heathrow pour mon jour perdu), et à part l’énorme colline escarpée au milieu qu’on peut pas rater… j’avais pas remarqué les autres… ça donne très envie d’y retourner !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :