Day 2, part 1 – Fionnphort – Staffa

J’ai mentionné hier le fait que l’improvisation a un peu caractérisé ce voyage. La visite de l’île d’Iona, qui se trouve à dix minutes en ferry de Fionnphort, s’est décidée trois jours avant le départ. La visite de l’île de Staffa s’est quant à elle décidée dans le pub à Fionnphort, lorsque nous sommes tombés sur des prospectus proposant un tour en bateau jusqu’à Staffa.

Staffa, mes amis, est une petite île des Hébrides intérieures, qui a été désignée comme « la 8e merveille naturelle du Royaume Uni » en 2005. De fait, c’est très beau :

p1000059

Elle se trouve à dix kilomètres de l’île de Mull et on y accède en bateau (of course), au terme d’un périple d’environ 45 minutes qui, ce jour-là, s’est avéré assez mouvementé (« The sea is pretty rough » a dit le pilote, qui nous a précisé qu’il ne pouvait pas nous garantir d’accoster). Elle n’est pas bien grande et, ma foi, il n’y a pas grand chose qui y pousse. Elle a été habitée jusqu’au XIXe siècle (ça m’a sciée… à côté, l’île de Mull, c’est Eden, c’est le Sahara, c’est une grande ville accueillante… le vent y est dément, la mer démontée 360 jours par an, rien ne peut y pousser…) jusqu’à ce que l’unique famille qui tentait de survivre là décide que non c’est non.

La particularité principale de l’île, c’est sa formation géologique :

Non, la photo n'est pas prise de biais.

Non, la photo n'est pas prise de biais.

Ca, c'est "Le Gardien", une pyramide de pilliers hexagonaux situés au sud de l'île

Ca, c'est "Le Gardien", une pyramide de pilliers hexagonaux situés au sud de l'île

Ca vous rappelle quelque chose? c’est normal, la chaussée des géant en Irlande est bâtie sur le même modèle. Je n’y connais pas grand chose en géologie, donc si j’ai bien compris, c’est juste une histoire de roche volcanique en fusion qui jaillit et rencontre des roches froides et ça produit ça à la surface, c’est très impressionnant, toute l’île est comme ça.

La preuve !

La preuve !

De plus, de nombreuses grottes plus ou moins subaquatiques ponctuent l’île. L’une d’elle a servi d’inspiration à Mendelssohn en 1829 ; après une visite à Fingal’s cave, il composa en effet Die Hebriden. Il faut dire que le son de la mer qui s’engouffre dans la grotte est tout simplement assourdissant et impressionnant.

p1000085

Autre particularité de l’île : elle accueille de mai à juillet chaque année des macareux, revenus de leur hiver en mer (ça m’ébourrigge de penser que des piafs passent 8 ou 9 mois en mer sans toucher le sol, moi). Le jour de notre passage nous en avons aperçu quelques bandes, mais de loin seulement, et peu. Il est encore un peu tôt dans la saison, ce qui est dommage car il parait qu’ils ne sont pas farouches pour deux sous et qu’ils viennent près des hommes qu’il ne craignent pas du tout.

Je rappelle que le macareux est cette petite chose cromeugnone.

Je rappelle que le macareux est cette petite chose cromeugnone.

Bref, une visite fabuleuse; je dois dire que je suis vraiment sciée par ces pilliers de roche, particulièrement impressionnants. Surtout, je suis toujours pétrifiée d’angoisse quand je repense à la mer peu clémente et à la façon dont le bateau slalomait entre les récifs afleurant.

D'ailleurs, sur le retour, deux personnes ont été malades à crever. C'est pas facile, le bateau.

D'ailleurs, sur le retour, deux personnes ont été malades à crever. C'est pas facile, le bateau.

Publicités

7 réponses à “Day 2, part 1 – Fionnphort – Staffa

  1. camille 17 avril 09 à 8:32

    Rhaaaaa, pétard, ça en jette !

    bon, moi aussi, je vais crâner sur mon blog, j’va mettre des photos de calanques ! et toc !

    Nan, vraiment, c’est magnifique, ces îles, cette mer…

  2. Benjamin 17 avril 09 à 9:27

    Impressionnant !

  3. Mariette 17 avril 09 à 11:10

    Oui oui, c’est pas mal… 😀

  4. Isaac N. 18 avril 09 à 10:44

    **Whaaaa**
    (je sais pas trop faire les étoiles dans les yeux en symbole).

  5. BS 18 avril 09 à 3:06

    Ah ben non. Finalement, c’est là que je veux aller.
    Et je veux un macareux qui fait cuicui (enfin, je ne sais pas trop à quoi ressemble le cri du macareux) (yen a en Bretagne aussi pourtant) pour ma collec de peluches ridicules à bruit.

  6. Siboneyy 18 avril 09 à 7:33

    BS > Bonne question. Quel est le cri du macareux ? Là hélas ils étaient trop loin et la mer trop démontée pour qu’on entende quoique ce soit. Peut-être qu’ils font un truc horrible genre « Craaaoôôôaaaargh ». Mais j’en doute.

  7. website traffic 18 juin 13 à 3:53

    After I originally left a comment I appear to have clicked the -Notify
    me when new comments are added- checkbox and from
    now on each time a comment is added I recieve four emails with the
    exact same comment. Perhaps there is a means you are able to remove me from that
    service? Thank you!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :