Efficacite

Ce matin, je faisais office de traductrice entre mes ecossais et une equipe de conservateurs francais venus pour etudier les methodes locales en matiere de rationnalisation de l’espace. En gros : on a plus de place, ca deborde de partout, on peut plus faire rentrer de livres, comment c’est-y qu’on fait pour que ca rentre quand meme ?

Ici, ils ont cree une mission chargee d’etudier le probleme, et d’y apporter une solution (pas miracle helas, au bout d’un moment, a part pousser les murs, ils pourront plus faire grand chose). Et je dois dire que c’est interessant : ils changent la taille des etageres, deplacent les bouquins pour faire des economies de place sur la hauteur, ils rajoutent des rangements la ou l’espace etait betement perdu, ils font leurs boites eux-memes presque sur mesure (economisant par ailleurs 2/3 des anciens couts), ils recotent, etc. etc. Je pourrais vous en parler des heures tant ca m’a fascinee, mais bon.

Toujours est-il que ca marche bien, donc. En six mois, ils ont bouge (a la main, concretement, hein, y a pas d’elfes de maisons pour le faire) huit kilometres de documents et cree deux kilometres d’espace nouveau. Soit.

La ou c’est absolument fabuleux (et je pese mes mots) c’est que pour bouger ces 8 kilometres de bouquins, ils sont… deux et demi ! Deux types et un mi-temps. Il y a aussi le manager du projet qui pilote le tout et qui de temps a autre paye aussi physiquement de sa personne, mais globalement, voila, y a deux types et demi qui se cognent ce boulot.

Les francais etaient eperdus d’admiration et en bavaient sur leurs chaussures. Que deux types et demi fassent TOUT ce boulot, aussi VITE, aussi BIEN (vous verriez les magasins…), sans se plaindre, et en etant de bonne humeur, ca les a scie. La ou ils sont, ils sont plus de dix et ca avance pas pareil, manifestement…

Publicités

8 réponses à “Efficacite

  1. camille 27 mars 09 à 8:58

    J’ai en outre toujours remarqué que plus y’avait de place, moins y’avait de place. En gros, plus t’as de place, plus t’as tendance à avoir toujours plus.

    ça marche aussi pour les bibliothèques ? Un peu comme aux Archives nationales, on a un beau centre tout neuf qu’est déjà plein à craquer…

  2. pseudojune 27 mars 09 à 9:52

    Ici ils ont plein de « techniciens en muséographie », qui apprennent comment en gros conditionner les documents. Ils font aussi eux-même leurs boîtes, sur mesure quasiment, c’est plus efficace et ça coûte moins cher – c’est aussi pour compenser les faibles moyens restauration. Et dans les magasins, truc de ouf : il y a plein d’étagères vides. Bah ouais, les pays anglo-saxons, c’est vrai que c’est des grands espaces, même dans les magasins 🙂

  3. Mariette 28 mars 09 à 3:06

    Camille > Bah ici ils ont pas tant de place que ça, le bâtiment historique date des années 50 (http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/53/National_Library_of_Scotland.JPG) (oui, on dirait un truc soviétique, non?) et le plus récent date des années 80 (http://www.edinburgharchitecture.co.uk/jpgs/hypo_nls.jpg).
    Ils sont tous deux coincés dans des quartiers historiques déjà bien blindés de bâtiments, et on peut pas dire que la place les étouffe (le premier notamment est impressionnant. Il est construit sur un pont, donc on croit rentrer par le niveau zéro mais en fait tu es au niveau…11!).

    Ju> Nan, pas beaucoup d’étagères vides ici. Un peu, mais pas des masses. Et ici ils ont un atelier à domicile de restauration/préservation/conservation qui s’occupe aussi de préparer les présentoirs et autres petits socles pour expos de petites tailles et il me semble que ce sont aussi eux qui font leurs boîtes (si non, je sais qu’ils s’approvisionnent uniquement auprès de petits artisans locaux. Je sais que ça fait un peu « commerce équitable/amis de la terre » mais ils se foutent un peu des histoires de marchés publics; ils préfèrent faire travailler local, et avoir du matériel qui vient de pas loin plutôt que de demander à une grosse boîte à Bristol et Manchester qui devra ensuite tout acheminer par camion. C’est moins cher pour eux, ça fait bosser de l’écossais, et c’est environmentally friendly… tout ce qu’ils aiment !

  4. Chabichou l'Insomniaque 29 mars 09 à 3:26

    Eh beh à Paris 3 ils voulaient le faire mais la sécurité leur a dit : ah non la salle de lecture menace déjà de s’effondrer sur les deux amphi construits en dessous, vous ne touchez pas aux rayonnages et ne rajoutez pas de bouquins. C’est édifiant, la France.

  5. Isaac N. 29 mars 09 à 5:56

    Ah tiens, aux AM de Toulouse y’avait aussi des boîtes sur mesure et aussi des étagères vides.
    Mais bon, c’était surtout que pour le coup, y’avait même pas 2 mecs et demi pour s’occuper de tout ranger. Même tiens, pendant 6 mois, y’avait que moi…

  6. Siboneyy 30 mars 09 à 9:55

    Xa > Ils sont connus pour pas avoir masse de place a PAris III.
    Mais alors ils font comment ? Ils desherbent en continu ?

  7. Siboneyy 30 mars 09 à 9:57

    Isaac > Tu as des biceps de culturiste alors ?

  8. Isaac N. 30 mars 09 à 1:30

    Nan. Même pas. Snif (enfin ou pas).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :