Walking the West Highland Way (Intro)

Un peu de pub, mais gratuite
Un peu de pub, mais gratuite

Country leaver, The Dandy Warhols

Le projet était vieux de deux ans. Lors de mon premier séjour à Edimbourg, un petit guide acheté par hasard m’avait donné envie de me lancer, un jour, à l’attaque des 152 km de ce sentier de randonnée.

Un an et demi plus tard, le projet est ressorti des cartons. L’enjeu était de taille : organiser huit jours de marche, sac et tente au dos, afin de couvrir ces 95 miles conduisant de Milngavie à Fort William, distance forcément impressionnante pour quelqu’un qui, comme moi, n’a jamais fait de randonnée et ne fait pas de sport – à part faire un peu de vélo chaque jour pour aller au boulot, ce qui est bien peu.

Je me souviens de six mois particulièrement enthousiasmants, mais peut-être éprouvants pour l’Homme, qui m’a patiemment écoutée exposer mes problèmes existentiels jour après jour : « Le deuxième jour, on dormira en auberge de jeunesse, il n’y a pas d’autre solution » ; « Le sac à dos, 50L, ça va suffire, à ton avis ? » ; « Je me demande si le camping, le deuxième soir, c’est pas une meilleure idée, après tout, c’est moins cher… » ; « Iiiik, mais, c’est débile, on marche 7km le quatrième jour, et 38 le suivant, il faut que je revoie mes calculs » ; « Le t-shirt, je le prends en rose ou en blanc ? Le rose, on me verra mieux depuis l’hélicoptère si on se perd, non? » ; « Finalement, le deuxième jour, on improvisera et on fera du camping sauvage, ce sera plus drôle« .

Pour finir, les choses se sont ainsi présentées, à la veille du départ le 12 août : randonnée en huit étapes, accompagnée de Laure, de Maxime et de l’Homme. Objectif : rallier Fort William en traversant plusieurs régions écossaises, l’East Dunbartonshire, le Stirlingshire, un ch’ti bout d’Argyll and Bute, et le tout début des Highlands, le tout avec un sac à dos et une tente, pour faire taire les médisants et prouver que l’on PEUT camper en Ecosse. Au programme, 152 km donc, environ 4 000 m de montée et à peu près autant de descente, avec un point culminant à… 550m ! En traduction pour ceux qui ne comprennent pas : c’est pas bien haut, pas bien méchant, mais ça monte et ça descend presque tout le temps.

En rouge, Laure, en jaune, Max, en bleu, Rob, et moi en rose (la honte, la honte!)
En rouge, Laure, en jaune, Max, en bleu, Rob, et moi en rose (la honte, la honte!)

LES ETAPES

Jour 1 – Milngavie -> Drymen
Jour 2 – Drymen -> Rowardennan
Jour 3 – Rowardennan -> Inverarnan
Jour 4 – Inverarnan -> Tyndrum
Jour 5 – Tyndrum -> Inveroran
Jour 6 – Inveroran -> Kingshouse
Jour 7 – Kingshouse -> Kinlochleven
Jour 8 – Kinlochleven -> Fort William

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :